CENTRE PREMA SAI



Un centre Prema Sai va être ouvert dans ma région. Ce Centre est un projet futur. Je dis bien futur car il ne peut pas s’ouvrir AVANT la venue de Prema Sai Baba. C’est simple, nous ne pouvons JAMAIS devancer un Avatar. Nous ne pouvons rien mettre d’avant sans son consentement et sa bénédiction.

Sathya Sai Baba au cours de sa vie physique n’a jamais permis que des projets se réalisent en son nom sans son consentement. Projet d’eau, les écoles et les collèges, les hôpitaux, les Centres Sai, tous sont venus de lui. Personne ne pouvait devancer l’Avatar. Personne ne pouvait construire sans son consentement et sa bénédiction. Si cela se faisait, il n’avait pas la protection de l’Avatar.

Pour les déplacements de l’Avatar il en était de même. Nous ne pouvions pas devancer l’Avatar. Lorsqu’il y avait rumeur que Sathya Sai Baba devait quitter l’ashram Prashanti Nilayam pour se rendre à Whitefield, beaucoup quittaient avant lui pour trouver un bon logement sur place. Surprise, Sai Baba ne se rendait pas à Whitefield. Il en fut de même pour Ooty et Kodaikanal. Plusieurs dévots ont eu la surprise de ne pas voir arrivé Sathya Sai Baba à destination selon la rumeur, car ce dernier restait à Puttaparthi ou à Whitefield.

Les voyages en voitures sur les routes étaient la même chose. Plusieurs dévots devançaient Sai Baba lorsqu’il se déplaçait d’un endroit à l’autre. La voiture de Swami prenait une autre direction. Les devanciers devaient chercher pendant des heures afin de trouver la vraie destination de Sathya Sai Baba.

Tout cela pour dire que nous ne pouvons JAMAIS devancer un Avatar. Il est le seul, tout comme
Ganesh, à ouvrir le chemin. Les dévots suivent le maître, ne le devance jamais. Pour l’ouverture des Centre Sai Baba dans le monde, il en fut de même. L’Organisation Sathya Sai Baba était représentée par des responsables ou présidents dans chaque pays, des personnes autorisées par Sathya Sai Baba lui-même. Ces responsables ouvraient des Centres au nom de l’Organisation. Plus tard, l’ouverture de Centres indépendants de l’Organisation fut autorisée par Sathya Sai Baba.

Avec le départ de Sathya Sai Baba en 2011, nous pouvons observer que plusieurs Centres Sai ont fermé leurs portes. Lorsque le Maître quitte, une partie de son énergie quitte avec lui. Le nombre de dévots dans les Centres a diminué, des jeux de pouvoir se sont créés et l’intolérance a augmenté, tout cela n’a pas aidé à garder les Centres ouverts.

Au cours des années 2015 et 2016, Madhusudan, le Corps de Lumière de Sathya Sai Baba, a fait le tour de monde afin d’annoncer la venue de Prema Sai Baba. Ses voyages vont se poursuivre au cours des prochaines années. Un de ses buts est d’ouvrir 17 ashrams hors de l’Inde et un très grand nombre de centres au nom de Prema Sai Baba. Son ashram à Muddenahalli va être un des principaux centres d’activité de Prema Sai Baba selon ses dires. Ce projet est colossal et mérite toute notre admiration.

Je dois rappeler que Madhusudan est le « communicateur » du Corps de Lumière de Sathya Sai Baba. Sathya Sai parle à travers lui, fait des discours à travers lui, Sathya Sai Baba lui donne des instructions et directives pour les années à venir. Je ne mets pas en doute les communications qu’il reçoit, elles sont bien réelles pour lui. Ce dernier transmet ce qu’il entend de la part de Sathya Sai Baba, c’est tout.

Mais si tout cela n’était qu’un « Jeu divin » de la part de Sathya Sai Baba! Un jeu pour motiver la dévotion chez les dévots en attente de la venue prochaine de Prema Sai Baba. Tout est possible avec l’Avatar en ces temps troublés mondial. Plus nous allons penser à Sai Baba ou à Dieu, mieux cela va être pour l’humanité. L’implication monétaire dans ces projets est secondaire. L’argent est simplement une énergie pour mettre les projets en action, c’est tout. L’important c’est de penser à Sai Baba sous toutes ses formes, chose qui était délaissée depuis le départ de Sathya Sai.

Le grand projet entrepris par Madhusudan motive la dévotion chez les dévots. N’est-ce pas un des buts de l’Avatar ? Un des buts est de rester avec Dieu en pensée, s’unir à Lui par le cœur. Vivre de cœur à cœur et ne faire qu’un. Le fait d’être impliqué dans un de ces projets ou plusieurs nous met en relation avec Sai Baba ou Dieu, en tout temps, jour et nuit. Pour notre avancement spirituel cela est très valable et souhaitable. Sathya Sai Baba l’a toujours dit au cours de sa vie, penser à moi en tout temps, offrez-moi tout, chantez mon nom, que mon nom soit toujours sur vos lèvres. Si le dévot s’implique au niveau spirituel, c’est déjà une grande réussite.

Maintenant reste à savoir si Prema Sai Baba va reconnaître tout ce qui a été fait en son nom AVANT sa venue. Cela n’est pas une garantie et ce n’est pas acquis. L’Avatar n’est JAMAIS devancé dans tout ce qui le concerne. C’est lui qui ouvre la voie et les dévots suivent le maître. Prema Sai Baba peut ignorer tout ce qui a été fait en son nom avant son arrivé. Il n’est pas tenu de reconnaître les actions matérielles accomplies par les dévots de Sathya Sai Baba avant sa venue. C’est une nouvelle manifestation de l’Avatar, ce dernier a son propre plan d’action et il va agir selon sa volonté et non suivre la guidance d’une autre personne née avant lui.

Un Centre Prema Sai Baba dans notre région va ouvrir ! Oui un jour. Mais avant son ouverture deux conditions vont être nécessaires et ces conditions sont de la plus haute importance :
1- La déclaration officielle de Prema Sai Baba comme Avatar en ce Kali Yuga.
2- La permission et la bénédiction de Prema Sai Baba pour l’ouverture d’un tel Centre.

Aucune activité n’aura lieu dans ce Centre avant que les deux conditions précédentes soient remplies. Cela prendra le temps nécessaire, il est le seul à décider de sa venue. Jamais l’Avatar ne peut être devancé dans un projet qui le concerne. Personne n’a jamais osé faire ce geste au cours de la vie d’un Avatar ou des Avatars qui sont passés sur Terre. Pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui ?

La vie nous est offerte pour notre avancement spirituel. Les épreuves font partie de notre avancement. L’Homme est libre d’accomplir les actions qu’il veut bien accomplir. Reste à savoir si ces actions vont être reconnues par Dieu, cela est autre chose.

Denis Marcil, auteur.