Article modifié le 25 février 2017

PENDENTIF PREMA SAI... et BAGUE


Pendentif...........................Bague



Le pendentif Prema Sai

Cet article fut tiré du livre Sai Smaran du Dr D.J. Gadhia.
Cet événement est survenu vers 1965 à Prashanti Nilayam, Inde.


« Baba a réalisé un autre miracle devant tous les fidèles. En disant: Regardez ici, Il a matérialisé un pendentif multicolore d’environ deux pouces et demi (6.5 cm) sur deux pouces (5 cm) sur lequel il y avait des visages difficiles à discerner. Pendant qu’Il faisait cela, Baba a attiré l’attention du Swami (Shraddhânanda) vers Lui. Il a posé le pendentif dans ma main et m’a demandé: Pouvez-vous reconnaître les visages sur ce pendentif? J’ai dit: « Le Seigneur Satyanarâyana. » Baba a demandé: Et qui est dans le cœur de Satyanârâyana ? J’ai répondu : « Shirdi Baba ! » Puis Il a posé une autre question : Qui est dans le cœur de Shirdi Baba ? J’ai dit : « Swami, c’est Vous-même ! »

Baba a répété : Qui est dans le cœur de Swami ? J’ai regardé en direction de Son cœur physique et Il a dit: pas là, mais dans le pendentif! Tout le monde a éclaté de rire et j’ai dit : « Désolé Swami, je ne parviens pas à reconnaître le visage. »

Baba a fait passer le pendentif afin que tout le monde puisse l’examiner, mais tous ont avoué : « Nous ne distinguons pas clairement. » Puis Baba a dit: Allons, donnons-le au Swami (Shraddhânanda) qui à présent avait séché ses larmes. Il a répondu : « Désolé Seigneur, je ne vois rien. » Alors Bien-aimé Swami a dit: Venez, donnez-le à Gadhia.

Il a expliqué: Il y a un garçon assis sur une fleur noire. Attirant mon attention sur cela Il m’a demandé: Avez-vous vu une fleur noire sur les lacs du Sud de l’Inde ? J’ai répondu immédiatement: « Oui Swami. » Il a rajouté : Et ce garçon est assis de telle façon que ses deux jambes sont enfouies dans la fleur noire, cependant vous pouvez voir distinctement sa jambe droite posée sur celle de gauche comme Shirdi Baba. Le visage du garçon n’est pas clair; mais la forme du corps entier est très nette.

Quelques fidèles regardaient le pendentif à une certaine distance et ont dit: « Swami, nous le distinguons maintenant. » Puis Baba a demandé: Savez-vous pourquoi il y a une fleur noire ? « Non Swami ! » fut la réponse !

Il a dit : inversez le pendentif ! A l’envers vous pouvez voir maintenant la fleur noire devenir la forme de la chevelure de Swami et le corps du garçon devient le visage de Swami ! De plus, a-t-Il expliqué : pouvez-vous voir Swami dans le cœur de Shirdi Baba ? Son œil gauche est caché par une mèche de cheveux. Si vous regardez le pendentif à l’envers, vous voyez aussi l’œil gauche couvert par une mèche de cheveux. Ceci fait toute la beauté du pendentif - le garçon est Prema Sai. Ce pendentif est appelé le pendentif Vishvaswarupa ! (Manifestation de Dieu sous forme Cosmique)

La plupart des fidèles connaissent ce fait, lors de Sa prochaine incarnation, Swami naîtra dans le District de Mandya, dans l’État de Mysore (l’actuel Karnataka), en un lieu nommé Srirangapatnam. »

Sathya Sai Baba avait déclaré le 6 juillet 1963, sa venue en tant que Prema Sai. La ville de Srirangapatnam est située à 13 km au nord de Mysore près de la rivière Cauvery (Kaveri). C’est près de cet endroit, le long de la route SH17, que se trouve un orphelinat dédié à Sai Baba. Dans cet orphelinat de l’Amrita, nectar divin, ainsi que de la cendre sacrée (Vibhouti) se matérialise tous les jours. C’est un lieu très visité par les dévots de Sai Baba. Comme par hasard, dans les environs il y aurait un temple dédié à Prema Sai Baba !

Il est fort possible que Prema Sai soit né à cet endroit, mais cela ne veut pas dire qu’il y soit resté après sa naissance. Pour brouiller les cartes, la famille de Prema Sai serait déménagée vers une autre ville.


Bague Prema Sai


Pièce étonnante d'une arachide!

Le gardien l'a offert à Swami qui a d'abord refusé, mais a plus tard a mis une arachide dans sa bouche. Il a ensuite commencé à nous donner une arachide à la fois. Il a fait le tour, puis un autre, puis a commencé sur le troisième tour. Tout le monde a étendu sa main pour recevoir le Prasadam (nourriture bénite) de Swami et quand mon tour est venu, j'ai fait de même. Mais ce qui est tombé dans ma main n'était pas un morceau d'arachide, mais un morceau d'émail avec quelques travaux d'art sur lui. J’ai regardé Swami d’une manière perplexe. Il me dit: « Voyez ce que c'est. »

Je l'ai approché de la fenêtre de la salle d'entrevue et essayé de voir ce qui était sur la pièce, mais ne pouvait pas voir clairement car je n'avais pas mes lunettes. Swami fit alors quelques remarques et a dit: « Cette pièce montre la forme Cosmique du Seigneur, y compris les formes de Shirdi Baba et de Swami, et j'ai laissé un espace pour Prema Sai. Dois-je inclure Prema Sai aussi ? » Nous sommes restés silencieux, étourdis par l'expérience. Il a ensuite souri et a dit: « Non, je n'inclurai pas Prema Sai, parce que vous les gens infidèles me déserteriez et iront après Lui! » Nous avons tous ri.

Swami prit alors la pièce, la tenait près de sa bouche et a commencé à souffler dessus. Je pensais qu'il allait la faire disparaître; au lieu de cela, cela est devenu une bague à part entière, miroitant brillamment! Swami l'a tenu haut, montrant la bague à nous tous, même alors que nous étions stupéfaits. Il a dit: « Un orfèvre prendrait quinze jours pour faire une bague, mais je l'ai fait en moins de quinze secondes! » Il m'a alors demandé d’étirer ma main droite. Je ne pouvais tout simplement pas le croire.

Dans ce monde où il y a tant de dévots merveilleux, Swami m’a donné cette bague extraordinaire parmi toutes les personnes. Mais alors c'est Dieu. Comme Ramakrishna Paramahamsa a dit une fois: « Personne ne peut dire qui recevra la grâce de Dieu. Il peut y avoir des gens très éligibles, mais le Seigneur, pour des raisons mieux connues de lui, peut choisir quelqu'un bien moins méritant. Très vrai en effet, comme je peux le dire de mon expérience personnelle.

Bien, qu'en pensez-vous? Êtes-vous d'accord avec les nombreuses choses que j'ai dites ? Que vous soyez d'accord ou pas d'accord, je serais heureux de connaître vos réactions. Je peux être facilement accessible via notre e-journal Heart2Heart.

Jai Sai Ram!

Prof. G. Venkataraman

Source: Radio Sai E-Magazine, January 2006 Issue

Denis Marcil, auteur, février 2017