JEU DIVIN

Sathya Sai Baba au cours de sa vie a toujours créé la confusion au sujet des événements entourant son existence. Cela n’est pas nouveau. Alors qu’il était sous la forme de Shirdi Sai Baba, il avait annoncé sa future incarnation en présence de quelques dévots. Ce fut la confusion également. Certains disaient qu’il va renaître sous la forme d’un garçon de 8 ans. D’autres disaient qu’il va renaître sous la forme d’un garçon dans 8 ans.

Voir l’article : Prema Sai Baba serait-il né ?

Un autre exemple est son départ à l’âge de 96 ans. En réalité, il est décédé à l’âge de 85 ans solaire. Mais dans les faits réels, c’est 96 années lunaires sidérales. Une belle confusion que plusieurs dévots n’ont jamais acceptée. Un certain nombre de ces dévots attendent encore son retour sous son ancienne forme physique. Tous attendent de le voir apparaître sous peu à l’ashram Prashanti Nilayam.

Pour son futur retour en tant que Prema, Sathya Sai Baba a fait une première déclaration le 6 juillet 1963. Il a cité ceci dans son discours lors de la fête du Guru Purnima :
« Shiva a dit qu'Il prendrait une forme humaine et qu’Il naîtrait dans le Bharadhwaaja Gothra (la lignée) trois fois : Shiva seul comme Shirdi Sai Baba, Shiva et Shakti ensemble à Puttaparthi comme Sathya Sai Baba et Shakti seule comme Prema Sai, plus tard. »

Le professeur Narayan Kasthuri est un grand dévot de Sathya Sai Baba. Il a passé une grande partie de sa vie près du maître comme biographe, traducteur, auteur et éditeur de livres. Au cours d’un voyage dans la région de Mysore, dans le district de Mandya, après 1963, en compagnie de Sathya Sai Baba, ce dernier lui aurait fait une confidence très personnelle. Il lui a dit que dans sa future incarnation, il serait la mère de Prema Sai Baba et qu’il naîtrait dans le village de Bhadravathi qui est tout près de l’endroit où ils circulaient. En passant dans le village de Channapatna, près de la rivière Cauvery, dans l’état de Mysore, Sathya Sai Baba aurait déclaré ceci : « C’est ici que va naître Prema Sai Baba. » L’état de Mysore fut changé en 1973 pour l’état du Karnataka. Narayan Kasturi est décédé en 1980. Rien n’est connu de sa nouvelle incarnation en tant que mère de Prema.

En 1990 Sathya Sai Baba aurait déclaré à des étudiants que sa future incarnation aura lieu dans le Karnataka. Ceci fut repris par trois auteurs, le Dr S. P. Ruhela, Howard Murphet et Sahkuntala Balu. Ces derniers ont publié des livres sur le sujet. Tous déclarent que Sathya Sai Baba aurait déclaré qu’il reviendrait en tant que Prema Sai Baba dans l’état du Karnataka.

Shakuntala Balu déjà cité a écrit dans Living Divinity que Prema Sai Baba va naître dans un village qui portera le nom de Gunaparthi (Gunaparthy) ou Gunapalli. Aujourd’hui ce village porte le nom de Doddamallur, (Dodda Mallur), il est situé sur le bord de la rivière Cauvery dans le district de Mandya, dans l’état du Karnataka. Après la naissance de Prema Sai Baba le village va changer de nom. Sathya Sai Baba aurait fait allusion à Gunaparthi en se référant à sa future incarnation, mais il n’a jamais précisé où va se situé cet endroit qui n’existe pas encore dans l’état du Karnataka.

En 1997 des dévots de Sai Baba ont prétendu que Prema Sai Baba pourrait naître près de l’orphelinat Sri Sai Seva Trust, en bordure de la rivière Cauvery, à Srirangapatna qui est situé à quelques kilomètres de Mysore. Une histoire est racontée dans cette région, depuis plusieurs décennies, qu’un enfant naissant va être abandonné sur la berge de la rivière Cauvery et va être recueilli par un « Besta » un pêcheur. L’enfant va être conduit dans un village qui portera le nom de Gunaparthi. Cet enfant plus tard va être reconnu comme étant Prema Sai Baba. Histoire étrangement semblable à la venue de Shirdi Sai Baba.

Pour attirer cette incarnation à cet endroit, un temple fut érigé au nom de Prema Sai Baba. À l’intérieur de ce temple les empreintes de pieds de Shirdi Sai Baba furent placées sur le sol. Des matérialisations d’Amrita ont lieu dans ce temple, de même que dans l’orphelinat. Il fut rapporté que les manifestations avaient diminué de beaucoup depuis 2014. L’Amrita ne se matérialise que rarement. Ceci est peut-être un signe de la venue prochaine de Prema. Ces manifestations étaient reliées à Sathya Sai Baba, il n’est plus, donc elles n’ont peut-être plus leur raison d’être.

Depuis l’an 2000 plusieurs dévots ont sillonné le district de Mandya afin de retrouver une femme qui pourrait être la future mère de Prema Sai Baba. Cette personne pourrait porter le nom de Kasthuri. Aucune femme de ce nom ne fut trouvée dans toute la région.

En 2009 Sathya Sai Baba a demandé à un groupe de dévots de se rendre dans le village de Doddamallur (Dodda Mallur) dans le district de Mandya pour y organiser des Pujas (Rituels). Ce village est situé à 70 kilomètres de Bangalore en direction de Mysore, route SH17 (275), voisin de la ville de Channapatna.

Les rituels se sont déroulés dans le temple de Shri Ambegalu Krishna. Il s’agit de deux rituels importants pour les dévots hindous. Le Puja Lakcharchana qui est répétition d’un mantra plusieurs dizaines de millier de fois tout en transférant des grains de riz d’un bol à l’autre. Le Puja Kumkummarchana consiste à chanter des mantras tout en utilisant de la poudre de kumkum et de la cendre sacrée pour recouvrir une statue ou la transférer d’un bol à un autre. Ce temple a quelque chose de particulier. Il est dit que Rama en marche vers Lanka pour combattre Ravana qui avait enlevé son épouse Sita se serait arrêté à cet endroit pour prier. Ce temple à l’époque portait le nom de Sri Aprameya Temple. Si nous nous mettons dans le contexte de l’époque de Rama, cet événement serait survenu il y a plus de 15 500 ans ! Sathya Sai Baba n’a pas précisé pourquoi il envoyait des dévots faire ces rituels dans ce village.

Les dévots qui ont organisé cet événement ont lancé un appel général pour ces Pujas à la demande de Sathya Sai Baba. C’est plus de 700 personnes qui se sont rendus dans le temple de Shri Ambegalu Krishna dans le village de Doddamallur. Plusieurs dévots en ont déduit que c’était un signe pour indiquer le futur endroit où va naître Prema Sai Baba. A compté de ce jour ce n’était plus Channapatna ou un autre village qui devait accueillir la naissance de Prema, mais bien Doddamallur et ce village devrait changer de nom plus tard pour devenir Gunaparthi.

Toutes les spéculations sont permises depuis cette déclaration. Plusieurs résidents de l’endroit attendent avec impatience la venue de Prema Sai Baba. Cette venue va apporter une grande prospérité matérielle au village. Ce petit hameau va être reconnu mondialement. Plusieurs spéculateurs achètent des propriétés et des terrains en vue de cette venue future. Pour les résidents de petit hameau tous les espoirs sont permis pour une vie meilleure.

Comme nous le savons tous, Sathya Sai Baba est décédé le 24 avril 2011 sans faire aucune autre déclaration au sujet de sa future incarnation.

En 2012 le Gourou Vijaya Devi de l’état de Manipur situé au Nord-Est de l’Inde, près du Bangladesh, a fait le rêve que Prema Sai Baba était né dans le village de Doddamallur dans le Karnataka. Immédiatement ce gourou a envoyé cinq de ses dévots pour retrouver le garçon.

Les dévots ont fait du porte à porte dans ce petit village. En présence de chaque enfant né au cours de l’année 2012, ils ont répété le mantra que leur maître leur avait dit. Après deux mois de recherche, un enfant né en juin 2012 du nom de Preetam, vivant dans une famille très modeste, fils de Tajamani la mère qui est employée dans un usine de vêtement et de Mahesh le père qui en vendeur, a répété le mantra du gourou. L’enfant venait de passer le test. Il fut déclaré sur le fait comme étant Prema Sai Baba l’incarnation de Sathya Sai Baba.

En 2014 et 2015 cet enfant fut conduit au temple Shri Ambegalu Krishna du village de Doddamallur et à une autre occasion à Manipur, où habite le gourou, pour y recevoir tous les honneurs accordés à un avatar. Les dévots lui ont offert des guirlandes, se sont prosternés devant lui, ont touché ses pieds en guise de respect, ont organisé des Pujas et des cessions de chants dévotionnels. Cette nouvelle fut publiée sur le Time of India et le World News. La chaine de télévision TV9 de l’Inde a consacré 90 minutes d’antenne sur le sujet. Une journaliste indienne a interrogé plusieurs personnes pour avoir leur opinion et leur commentaire. Il y a eu des pour et des contre comme dans tout rapportage. Les représentants de l’Organisation Sathya Sai Baba ont nié catégoriquement cette venue de Prema dans l’enfant Preetam.

L’enfant n’a jamais fait de manifestation psychique ou divine d’aucune sorte depuis sa naissance. Il est un enfant normal, sans problème. Lorsque les rituels sont terminés, il continu à jouer avec sa poupée de peluche, comme si rien n’était, sous le regard de sa mère inquiète de ce que va advenir de son enfant. Les parents semblent dépassés par cet événement.

Il y eu même une mise en garde de faite par des représentants de la santé mentale. On ne doit pas aller aussi vite dans les conclusions, car l’enfant qui en fait les frais pourrait avoir une grande déception s’il était démontré qu’il n’est pas vraiment l’avatar attendu. Sa santé mentale pourrait en souffrir, et ce pour le reste de ses jours.

Depuis cet événement, et en particulier la popularité montante de l’enfant Preetam, d’autres familles dans les environs ont déclaré que le vrai Prema Sai Baba était leur fils. Ces enfants portaient une tache brune ou un grain de beauté sur la joue gauche tout comme celle de Sathya Sai Baba de son vivant. Maintenant c’est la compétition entre famille. Tous veulent que ce soient leur fils qui soit reconnu comme Prema Sai Baba.

Nous voyons dans cet événement une belle mise en scène ou un jeu divin de la part de Sai Baba. Pendant des années l’attention va être portée sur l’enfant Preetam ou un autre. Le village de Doddamallar attire déjà des foules de plus en plus nombreuses. Une activité intense se déroule présentement dans le temple Shri Ambegalu Krishna. Les gens du village font de bonnes affaires. Pendant ce temps le vrai Prema Sai Baba qui a maintenant 10 ans continue paisiblement ses études à l’école sans n’être dérangé d’aucune sorte. Il vit avec ses parents près de Mysore dans le district de Mandya, dans l’état du Karnataka. Un endroit situé à 90 kilomètres du village de Doddamallur. Aucune attention n’est portée sur lui. L’enfant ne manifeste aucun pouvoir particulier pour ne pas attirer l’attention sur sa personne. Il se fait tout simplement oublié.

Dans la présente décennie l’enfant va se manifesté sous sa vraie identité de Prema Sai Baba. À cette occasion, des manifestations vont avoir lieu et des preuves vont être présentées. Cet événement va créer beaucoup de confusion dans l’esprit des gens. Les membres de l’Organisation Sathya Sai Baba ne reconnaîtront pas Prema Sai Baba dans un premier temps. Il va y avoir division dans l’organisation. Ceux qui vont accepter Prema et ceux qui vont rester attachés aux vieilles croyances que le futur avatar est censé naître entre 2019 et 2030.

Sai Baba a vraiment tout planifié avant son départ. Il a créé ce jeu divin pour détourner toutes les attentions de sa vraie personne dont l’intrant (Walk-In) est commencé dans un jeune garçon sans histoire de l’état du Karnataka.

Présenté par Denis Marcil, auteur.