PREMA SAI BABA
LE KALKI AVATAR


Dans la mythologie indienne il est enseigné que périodiquement un avatar se manifester sur Terre pour rétablir l’ordre lorsqu’il y a abus de la part de certains individus ou de l’ensemble des individus comme c’est le cas présentement.

La doctrine des avatars est connue de tous les indiens de l’Inde. Cela fait partie de leur culture et religion. Les avatars les plus célèbres connus du passé furent Rama et Krishna. Une grande dévotion leur est accordée et beaucoup de temples furent érigés en leur honneur.

Les avatars se manifestent depuis des millions d’années selon un cycle bien établi. Dans un petit cycle cosmique appelé Maha Yuga de 52 000 ans, les dix avatars de Vishnu se manifestent à tour de rôle, soit un tous les 5 200 ans. Le dernier connu dans l’histoire passé fut Krishna, celui qui est venu supporter la guerre entre le bien et le mal appelée guerre du Mahabharata, une guerre qui opposait les Pandavas et le Kauravas. Après que l’ordre fut rétabli, l’avatar a quitté tout simplement notre plan d’existence, car son travail était terminé.

Un Maha Yuga de 52 000 ans comprend quatre ères : l’Âge d’Or, l’âge d’Argent, l’Âge d’Airain et l’Âge de Fer. À la fin de chacune de ces ères un avatar se manifeste pour détruire le mal et aider l’humanité à passer à l’ère suivante. L’Âge de Fer ou âge sombre dans laquelle nous sommes ne fait pas exception. Nous sommes sur le point de passe de cette Âge de Fer à l’Âge d’Or, donc un autre avatar, le Kalki Avatar, est entré en action pour nous supporter dans ce passage qui va être des plus difficiles.

(Note : Pour bien comprendre les cycles cosmiques ou les ères, je vous suggère de lire le livre Secret du Maître Divin en téléchargement libre dans la rubrique E-Livres du site www.sadhana.ca)

Le Kalki Avatar

Kalki veut dire « destructeur des impurs et des ténèbres ». Kalki est celui qui vient à la fin de l’Âge de Fer ou âge noir ou âge sombre. L’annonce du Kalki Avatar est mentionnée dans plusieurs écrits sacrés de l’Inde. Un Purana secondaire lui fut consacré : Le Kalki Purana. (Ce livre existe en français aux Éditions Archè Milano.) Le Kalki est mentionné aussi dans la Bhagavad Gita, le Srimad Bhagavatam, le Mahabharata, le Vishnu Purana, le Brahma Purana, l’Agi Purana, le Vayu Purana, Garuda Purana, le Bhagavata Purana et le Varaha Purana.

Dans la Bhagavad Gita au chapitre 4 : 7-8, il est dit :
« A chaque fois que la bonté et que le dharma (l’action juste) déclinent et que le mal se renforce, Je M’incarne. Je le fais pour élever et pour transformer la société, pour rétablir l’équilibre entre la bonté et la méchanceté, pour expliquer le plan sublime et le but de la vie et pour servir de modèle à suivre pour les autres. D’ère en ère, Je viens en périodes de crise spirituelle et morale dans ce but. »

Le Kalki Purana s’exprime ainsi :
« Vers la fin du Kali-Yuga (âge sombre), les dieux, privés de sacrifices, se plaignent à Brahma du désordre croissant dans lequel le monde se trouve plongé, par suite de l’action de Kali, fils de Krodha (la colère) et de Himsa (l’action nuisible). Brahma se rend avec eux auprès de Vishnu, qui leur annonce sa prochaine descente sur terre et la destruction de Kali. A peine les dieux sont-ils rentrés dans leurs cieux respectifs que Vishnu se dispose à remplir sa promesse. Il descend dans le sein de la femme Sumati, par l’intermédiaire de son mari le brahmane Vishnuyashas (gloire de Vishnu).»

« Kalki naît dans le village qu’habitent ses parents, c’est-à-dire à Shambhala… A l’âge prescrit, Kalki reçoit l’initiation brâhmânique (upanayana) et devient brahmâchâri… Kalki étudie le Véda et, lorsque son instruction est terminée, Parashu-Rama lui expose brièvement sa destinée future et lui demande, comme prix de son enseignement, de remplir fidèlement le rôle qui lui a été assigné et de rétablir le dharma (rectitude) sur Terre. Kalki devant être le premier instructeur du futur Manvantara…

«Après avoir reçu les dernières instructions de Parashu-Rama, Kalki adresse une prière à Shiva, qui lui fait cadeau d’un cheval ailé (gâruda ashua), d’un perroquet omniscient et d’une épée lumineuse ornée de joyaux… Muni des présents de Shiva, Kalki rentre dans son pays, se fait reconnaître du roi Vishâkhayûpa et reçoit de lui la dignité royale…

« Cependant, se conformant aux indications qu’il reçoit de son perroquet, Kalki se rend à Ceylan, (Sri Lanka) dans la ville de Kârumati, où il épouse Padmâ (ou Padmâvati), la fille du roi Brihadratha. Cette princesse, qui lui était destinée par le sort, n’avait pu trouver aucun époux: car, par la puissance de Shiva, tout homme qui s’éprenait d’elle était aussitôt transformé en femme…

« Kalki conduit ses armées contre Kîkata, la puissante ville du Bouddha, d’où les Védas et les usages sacrés sont bannis, où l’on n’honore plus ni les ancêtres, ni les dieux et où toute croyance à un autre monde a disparu. Là on affirme que le corps est l’Atma (âme) et l’on ne connaît rien de supérieur à l’argent, aux femmes et aux plaisirs des sens…

« Alors paraissent sur le champ de bataille, armées d’épées, d’arcs et de lances, les femmes des Bouddhistes, jeunes, belles, fidèles à leurs maris, rendues furieuses par leur mort et accourant en hâte pour les venger. Kalki s’approche d’elles et leur parle doucement…

« Délivrées de l’illusion de l’amour, les femmes se tournent vers Kalki comme vers leur unique refuge. Celui-ci leur enseigne la doctrine des trois yogas: le yoga de la dévotion et de l’amour (bhakti-yoga), celui des œuvres (karma-yoga) et celui de la connaissance (jnâna-yoga). Grâce à cette science, les femmes des Bouddhistes et des Barbares obtiennent le Bien suprême et atteignent le Lieu auquel les Yogis eux-mêmes parviennent si difficilement…

« Le bâton de pèlerin à la main, un ascète aux yeux de lotus se présente à son tour devant Kalki; son corps brille comme un or ardent, c’est un protecteur de la loi, qui a vaincu le monde et qui, d’un seul souffle de sa bouche, fait disparaître des foules entières de méchants; il est aussi riche en ascèse que le rishi Sanaka. Cet ascète est le Krita-Yuga (Age d’Or) sous forme humaine, venu pour contempler Kalki. Il expose à ce dernier la théorie du temps et de ses divisions, depuis le moment insaisissable jusqu’au Jour de Brahma, qui comprend mille quadruples Yugas régis par quatorze Manus qui sont autant de manifestations de Vishnu. Après cent grandes années, Brahma rentrera dans le sein de Vishnu, puis, le pralaya (destruction) achevé, créera le monde de nouveau. « Alors j’apparaîtrai à nouveau devant Toi, moi, ce Krita-Yuga (Âge d’Or), dont on dit qu’il fait prospérer les bonnes œuvres et pendant lequel les hommes accomplissent les tâches qui leur sont assignées...

« Kalki n’a pas encore fini de parler aux rois que deux chars descendent du ciel (Vimana ou autre véhicule céleste). Ces chars sont l’œuvre de Vishwakarma, l’architecte des dieux; doués d’esprit, ils se meuvent d’eux-mêmes; ils sont faits de pierres précieuses et brillent comme le soleil. Kalki invite Maru et Dévâpi à monter sur ces chars dont Indra leur fait présent. À ce moment tombe du ciel une pluie de fleurs envoyés pan les dieux; un vent tiède, rafraîchi par l’eau du Gange et chargé de pollen odorant, passe sur l’assemblée… Ils survolent la région pour contempler le paysage…

« Après le départ de Shashidvaja, Kaki se dirige avec son armée vers Kânchanî (la dorée), ville défendue par des remparts inaccessibles et par des serpents venimeux. Les remparts sont abattus, les armes empoisonnées détruites, et la ville apparaît, scintillante d’or et de pierres précieuses, mais interdite aux hommes, car elle grouille de filles-serpents…

« Kalki distribue villes et territoires à ses amis, ses parents et ses fils, il consacre le roi Maru à Ayodhyâ et rentre à Shambhala, où il vit heureux entre les épouses Padmâ et Ramâ…

« L’esprit des hommes qui sont encore sur terre est purifié et s’ouvre à la compréhension de la vérité, Ces hommes forment le germe de l’humanité future. Leurs descendants, dans l’âme desquels Sattva (équilibre) domine, vivront selon les règles du Krita-Yuga (Âge d’Or).

Le Dharma (action juste) est à nouveau ferme sur ses quatre pieds et la perfection de l’Age d’Or s’étend sur les trois mondes. Partout les dieux cheminent sur terre et répandent leurs faveurs. La Terre porte des récoltes abondantes. Les hommes sont heureux, exempts de maladie, ornés sur tous leurs membres de signes sacrés. La durée de la vie humaine, qui était devenue si courte pendant le Kali-Yuga (âge sombre), est à nouveau normale… (Vie de plusieurs centaines d’années). »

Cette histoire du Kalki Avatar s’est déroulée il y a 52 000 ans ! Nous ne devons pas prendre pour acquis que la même histoire va se déroulée à nouveau de la même manière. Cette histoire est écrite à plusieurs niveaux de conscience. Seul un érudit très versé en hindouisme peut en comprendre toutes les subtilités. Il va y avoir une épuration du mal et de la méchanceté sur Terre, c’est une chose certaine. Le Kalki Avatar ne prendra pas les armes physiques et provoquer une guerre pour combatte le mal comme par le passé. C’est l’homme lui-même qui va provoquer sa propre destruction par ses actions et ses pensées négatives. Comme il fut déjà enseigné, les pensées négatives ont une action sur la nature et les éléments. L’Homme détruit tout sur son passage et ne pense plus à Dieu. Son dieu est l’argent et le pouvoir. L’ordre doit être rétabli dans l’Univers.

Les écrits parlent toujours d’un Kalki Avatar monté sur un cheval blanc, épée à la main, venant pour détruire le mal et protéger les justes. Ce récit est allégorique. Il se retrouve également dans l’Apocalypse de Saint-Jean, 19 : 11 : « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelait Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. » Je dois rappeler que Fidèle et Véritable en sanskrit se nomme « Sathya ». Tout comme Sathya Sai Baba.

Une étude intéressante du Kalki Avatar basée sur le Kalki Purana fut faite par André Preau au cours du siècle passé. Il fait une comparaison entre les écrits hindous et chrétiens.
(Note : Ce texte peut être lu dans la rubrique E-Livres du site www.sadhana.ca sur le nom de Kalki Avatar.)

Les trois Sai Baba en tant que Kalki

À la fin de chaque Yuga ou ère cosmique un avatar se manifeste sur Terre pour rétablir l’ordre et nous aider à passer à l’ère suivante, dans ce cas-ci nous passons du Kali Yuga, âge sombre au Krita Yuga, l’âge d’or. À la fin du Kali Yuga, où nous sommes présentement, l’Avatar Sai Baba s’est manifesté. Mais une chose est particulière, cette mission pour être entièrement accomplie a besoin de trois siècles. Sai Baba ne voulant pas transcender les lois connus, il a délibérément choisi de prendre trois corps au lieu de vivre trois cent ans dans le même corps.

Shirdi Sai Baba
La première manifestation est celle de Shirdi Sai Baba, 1835-1918. Il est venu pour préparer le terrain. Bien qu’il fût reconnu comme un grand saint, ses actions furent très limitées à sa région. Une chose importante qu’il faut retenir, Shirdi Sai Baba était là durant toute la durée de la première guerre mondiale. Il a supporté l’humanité par sa présence sur Terre.

Sathya Sai Baba
La deuxième manifestation est celle de Sathya Sai Baba, 1929-2011. Il s’est manifesté publiquement pour la première fois en 1940, au début de la seconde guerre mondiale. Sa présence fut nécessaire car la destruction aurait été encore plus grande. Sathya Sai Baba est venu pour mettre des choses en place, telles que le retour des valeurs morales dans la société, l’éducation et soins médicaux gratuits, l’eau disponible pour tous. Pour cela il a construit des écoles, des hôpitaux, a créé des projets d’eau potable et créer un grandiose ashram où les gens peuvent se recueillir et prier. Ses enseignements qui touchent tous les points de la moralité et de la spiritualité se sont rependus dans le monde entier.

Sathya Sai Baba dira lui-même :
Je suis la Vérité des Vérités, la vérité de toutes les vérités.
Je suis toujours conscient de l’avenir, du passé et du présent de chacun de vous.
Je suis omniscient et je connais vos pensées les plus intimes et vos secrets les plus cachés.
Je suis en vous et je suis là pour vous. Vous êtes en moi et vous êtes pour moi.
Je suis au-delà de l’enquête la plus approfondie.
Je suis la totalité, toute la totalité. Ma vérité est mystérieuse et insondable.
Je suis partout à la fois, je suis tout ce qui a jamais été et sera. J’ai le pouvoir de transformer la terre en ciel et le ciel en terre.
Je suis l’incarnation de l’Amour.
Je suis de tout temps omniprésent.
Je suis la loi qui régit le mouvement des étoiles.
Je suis le Seigneur suprême dans tous les noms et toutes les formes différentes que l’on donne à Dieu.
Je suis Absolu, Suprême, Indivisible. Je suis Amour.
Je suis le Maître de tout.
Je suis la Béatitude divine éternelle.
Je suis Être, Conscience, Félicité.
Je suis le Un absolu.
Je suis Krishna, Rama, Shiva.
Je suis le Christ Cosmique.
Je suis le Père dont la bible avait prophétisé la venue.
Je suis Dieu, il n’y a pas de différence entre Dieu et moi.
Je suis immortel.
Je suis l’Éternel, Je suis Un, seulement Un. Il n’existe rien d’autre en dehors de moi. Moi et Dieu sommes Un et le même.
Je suis toujours prêt à venir parmi vous, non pas une fois, mais deux ou trois fois, aussi souvent que vous Me voudrez.
Je suis conscient de tout ce qui se passe, de bon et de mauvais, et je sais comment finalement tout se mettra en place. Les changements viendront très bientôt. Soyez patient. Je ne peux pas détruire complètement le mal, car il n’y aurait plus personne sur la Terre!

Sathya Sai Baba n’a jamais dit qu’il était le Kalki Avatar, mais il a laissé entendre qu’il était l’Avatar du Kali Yuga. Celui venu dans le Kali Yuga, l’âge sombre, pour aider l’humanité. Toutes ses actions furent une préparation à la venue de sa dernière manifestation en tant que Prema Sai Baba, le Kalki Avatar.

Prema Sai Baba
Prema Sai Baba serait né vers l’année 2004, dans la région de Mysore tel qu’annoncé par Sathya Sai Baba lui-même. Il devrait se révéler publiquement vers l’âge de 14 ans, tout comme là fait Sathya Sai. Sa mission va être semblable aux avatars précédents Rama et Krishna, soit détruire le mal et « sauver » le juste. Prema Sai est venu enseigner que chaque Homme est Dieu. Est-ce que ce dernier va réaliser ce que cela veut dire ? Ceux qui vont le réaliser vont passer facilement à un autre état de conscience et s’élever au-dessus de tous les conflits. Prema Sai Baba est vraiment venu pour aider l’humanité à passer à l’Âge d’Or.

Regardons ce qui s’est passé avec Rama et Krishna dans les ères précédentes.

À la fin du Treta Yuga, l’Âge d’Argent, l’Avatar Rama a combattu le mal symbolisé par le démon Ravana de Lanka et son armée. Ce dernier avait enlevé Sita l’épouse de Rama. Lorsque la paix est revenu dans le monde, Rama est retourné dans son royaume à Ayodhyâ, au Nord de l’Inde. Il a vécu en tant que roi durant trois autres décennies avant de passer en transition. À son départ l’humanité est passée à l’ère du Dwapara Yuga, l’Âge d’Airain. Cet événement est survenu il y a plus de 15 480 ans.

À la fin du Dwapara Yuga, L’Âge d’Airain, l’Avatar Krishna a supporté les bons Pandavas contre les représentants du mal les Kauravas lors de la guerre du Mahabharata. Cette guerre a causé une grande destruction à cause des armes de destructions massives. Après cette guerre Krishna âgé de plus de 75 ans s’est retiré dans une petite île près de la mer d’Arabie, île aujourd’hui disparue sous les eaux. Lorsque Krishna est passé en transition en l’an -3102 av. J-C, l’humanité est entrée dans le Kali Yuga, l’Âge de Fer ou âge sombre où nous sommes présentement. Cet âge noir fut le théâtre de plus de 12 000 guerres et conflits armés.

L’Avatar Prema Sai Baba devrait se manifesté dans les années 2017 ou 2018 au début du Chaos sur la Terre. J’admets que l’Avatar est le seul à connaître le jour et l’année de sa manifestation. Ce chaos va débuter par la chute financière mondiale. Il se poursuivra par des événements majeurs ou cataclysmes naturels sur une période de plusieurs décennies. C’est ce qui est appelé le Grand Changement. Il n’y aura pas de guerre mondiale, mais les événements vont provoquer une diminution de la population tout comme s’il y aurait eu plusieurs grandes guerres. Tout comme Rama et Krishna sa présence est nécessaire pour supporter l’humanité dans cette grande épreuve. Le juste va être protégé et ceux qui sont la cause du mal dans le monde détruits. Après ce « désencombrement » pour employer les paroles de Sathya Sai Baba, la Terre va être purifiée de toute pollution. L’eau, l’air et la terre vont retrouver leur pureté originelle avec l’aide des Grands Frères, les Gardiens de la Terre. Après ce rééquilibre nécessaire de la Terre un Nouveau Monde va être créé. Vers l’an 2082, sa mission terminée, Prema Sai Baba va quitter. L’humanité est alors entrée dans le Krita Yuga, l’Âge d’Or. C’est le retour du Jardin d’Éden sur Terre. Un cycle de paix, d’harmonie et d’amour d’une durer de plus de 20 000 ans !

Cet exposé n’est pas une pure invention de ma part. Il est basé sur les Écrits Sacrés de l’Inde ainsi que les messages reçus des Êtres de Lumière.

Denis Marcil, mars 2016